Thème transverse

Les écosystèmes d’interface fleuve-mer : fonctionnement et dynamique

© JLPC / Wikimedia Commons / CC BY-SA 3.0

Parmi les interfaces singulières mises en avant dans le thème continuum Homme – Terre – Mer de la prospective SIC de 2018, les estuaires et les zones deltaïques sont des milieux de transition dont les spécificités (caractéristiques physiques, pluralité des forçages, processus fortement couplés, variabilité spatiale et temporelle…) justifient qu’ils soient intégrés dans un défi transverse.  Ce thème transverse  a pour objectif de promouvoir des projets novateurs et interdisciplinaires, à l’intersection entre recherche fondamentale et enjeux environnementaux sur ces zones extrêmement fragiles et vulnérables, densément peuplées et fortement aménagées. Ils porteront des questionnements scientifiques en intégrant un versant opérationnel/appliqué permettant une compréhension des mécanismes pouvant conduire à une meilleure gestion des fonctionnalités des milieux. Il s’agit de mieux comprendre la dynamique de ces zones pour résoudre des problématiques complexes concernant par exemple l’accumulation, le transfert et la transformation de la matière particulaire et dissoute ou les communautés et interactions biologiques spécifiques. Ce thème transverse mobilisera des outils tels que la modélisation, l’observation (campagnes, observatoires et dispositifs in situ) et l’expérimentation.