SYSTER

TelluS-SYSTER- Système Terre : processus et couplages

Financé par : INSU

Un accent fort a été mis ces dernières années sur les couplages existant entre tectonique, érosion, volcanisme, climat et biosphère. Cette approche traduit une vision globale du Système Terre qui intègre un maximum de composantes physiques, minérales et biologiques et, dont les modèles tant numériques que qualitatifs tentent d’appréhender toute la complexité.

Au cours des temps géologiques, les paléoenvironnements terrestres dépendent des processus géodynamiques internes au sein de la lithosphère et du manteau profond qui façonnent les reliefs de la Terre, mais aussi des rétroactions des enveloppes externes, en particulier l’océan, l’atmosphère et la biosphère.

La dynamique du manteau est le moteur de celle de la lithosphère et contrôle à la fois la topographie terrestre, le volcanisme et la dérive des continents. Les chaînes de montagnes créent des barrières topographiques et climatiques qui modifient profondément les écosystèmes régionaux, induisant des phénomènes d’endémisme, de création d’espèces et une déstabilisation des biomes affectant l’écologie des espèces. La formation des reliefs dans les zones de convergence (subduction, collision) et l’érosion associée, jouent un rôle majeur dans les échanges de matière entre enveloppes externes, croûte et manteau. Ceci est particulièrement vrai dans le cas des cycles inorganiques et organiques du carbone. La fragmentation de continents conduisant à la formation de marges divergentes entretient des reliefs et des interfaces très réactives entre lithosphère et enveloppes externes, à même de jouer un rôle comparable à celui des orogenèses. Le volcanisme est un vecteur important d’éléments volatils des enveloppes internes vers les enveloppes fluides, et la formation des grandes provinces basaltiques semble avoir joué un rôle majeur dans le processus d’extinctions en masse qui ponctuent le Phanérozoïque.

Enfin la dérive des continents impose le tempo basse fréquence en favorisant ou non les entrées en glaciation, en isolant ou connectant des bassins océaniques, en créant d’immenses surfaces désertiques

Dans ce cadre, l’appel d’offre TelluS-SYSTER s’adresse aux équipes qui travaillent à l’identification et à la quantification des processus mis en jeu dans les couplages des enveloppes du système Terre, et ce, à toutes les échelles de temps.
En savoir plus…

Composition du Comité Scientifique

DONNADIEU Yannick (Co-Président), ANDREANI Muriel (Co-Présidente), MARTINOD Joseph (Co-Président), AGARD Philippe, CATTIN Rodolphe, DE SAINT-BLANQUAT Michel, GAILLARD Fabrice, GAREL Fanny, GONLCAVES Philippe, KOGA (ROSE) Estelle, LABIDI Jabrane, PUCEAT Emmanuelle, ROUBY Delphine et SUAN Guillaume.

Lauréats AO TelluS-SYSTER 2020

Les commentaires du jury SYSTER seront envoyés à l’ensemble des porteurs (projets refusés et acceptés) courant Février 2020.

Chargée de programmes INSU : Pauline Ribault (pauline.ribault@cnrs.fr